Vous êtes ici > normes, labels, règlementations >> règlementation thermique

Normes, labels et règlementations

les reglementations, les normes et les labels de la construction écologique

La démarche Haute Qualité Environnementale

La démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) est un sigle établi depuis les années 1990 et crée conjointement par l'ADEME et l'association des industriels des matériaux de construction.

la règlementation thermique dans l'habitat

Depuis novembre 2006, toutes les nouvelles constructions ne doivent pas dépasser la consommation de 85 kWh par mètre carré et par an. Ces nouvelles réglementations encouragent également à la consommation d'énergies renouvelables. Un bilan thermique doit être effectué à la fin des travaux pour s'assurer de la consommation. Le but de cette réglementation est de réduire les pertes énergétiques globales de 15% et de réduire de 10% les pertes engendrées par la mauvaise isolation des murs.

En 1196, l'association HQE propose une démarche expérimentale qualitative qui se base sur deux objectifs : améliorer la qualité environnementale des bâtiments et mieux manager les opérations pendant la construction.

La démarche de Haute Qualité Environnementale propose ainsi des « cibles » qui font office de charte. Ces cibles renvoient à l'éco-construction, l'éco-gestion, le confort et la santé.

Eco-construction

Cible 1 : une bonne relation entre le bâtiment et son environnement
Prise en compte du contexte dans lequel est construit l'habitat (voisinage, terrain, riverains, nuisances sonores, pollution) et aménagement qui vise à créer un cadre agréable.

Cible 2 : un choix intégré des produits, des systèmes et des procédés de construction
Adaptabilité et durabilité du bâtiment, choix des procédés et des produits de construction dans le but de limiter les impacts environnement de l'ouvrage.

Cible 3 : Chantier à faible nuisance environnementale
Réduction des nuisances, de la pollution, maîtrise des ressources et des déchets.

Eco-gestion

Cible 4 : Gestion de l'énergie
Maîtrise des équipements en vue de la réduction de la consommation des énergies non renouvelables.

Cible 5 : Gestion de l'eau
Récupération des eaux de pluies, économies d'eau potable, assainissement des eaux usées

Cible 6 : Gestion des déchets d'activité
Valorisation des déchets, collecte interne et externe, tri sélectif.

Cible 7 : Gestion de la maintenance
Optimisation des besoins en maintenance, facilité d'accès et mise en place de procédés de gestion.

Confort

Cible 8 : confort hygrothermique
Création de confort hygrothermique dans les bâtiments climatisés et non climatisés, en hiver, en été et en mi-saison.

Cible 9 : confort acoustique
Dispositions permettant de favoriser un bon confort acoustique, assurer une bonne isolation acoustique et protéger du bruit le voisinage.

Cible 10 : confort visuel
Eclairage artificiel satisfaisant et confortable, profiter de manière optimale des apports extérieurs de lumière, disposer d'un éclairage artificiel en extérieur.

Cible 11 : confort olfactif
Réduire et limiter toutes les sources d'odeurs désagréables.

Santé

Cible 12 : qualité sanitaire des espaces
Créer de bonnes conditions d'hygiène, limiter les nuisances issues de l'espace intérieur, faciliter le nettoyage.

Cible 13 : qualité sanitaire de l'air
Maîtriser les risques de pollution par les produits et les équipements, assurer une bonne ventilation, vérifier l'absence d'amiante et limiter les risques de pollution par le radon.

Cible 14 : qualité sanitaire de l'eau
Contrôler l'accès aux réseaux de distribution collective d'eau potable, maintenir la qualité de l'eau destinée à la consommation humaine.