Vous êtes ici > terrain >> géobiologie

Le terrain

choisir un terrain pour construire écologique

Géobiologie et Feng Shui

la géobiologie et la construction écologique

Géobiologie et Feng Shui, deux principes différents pour se sentir mieux chez soi.

Les principes de la géobiologie

D'après les géobiologues, un habitat mal conçu (mauvaise orientation, champs magnétiques du terrain) peut être à l'origine de perturbations sur le long terme de la santé et le confort des gens qui y habitent. Parmi ces troubles on note des maux de tête, des douleurs articulaires ou musculaires, un inconfort constant, de l'irritabilité -la liste n'est pas exhaustive.

L'un des thèmes les plus importants de la géobiologie est l'influence des champs magnétiques, qu'ils soient naturels ou artificiels. Ces derniers sont considérés comme une source de pollution importante et peuvent perturber l'activité tellurique. Les champs magnétiques provoqués par les extrêmes basses fréquences et les ultra hautes fréquences sont considérés comme particulièrement néfastes.

Parmi les autres facteurs très importants, les géobiologues considèrent que l'orientation solaire du terrain est un des critères qui « vitalisera » le plus la maison. Le Nord et le Nord-ouest du terrain doivent être protégés par des arbres ou par des particularités du terrain qui font que l'énergie du terrain doit être en quelque sorte contenue.

Le Feng Shui

Une autre application de la géobiologie trouve sa source dans le Feng Shui, un art traditionnel chinois.

Depuis 8000 ans, les constructions chinoises et plus largement asiatiques sont construites selon les principes du Feng Shui. Considéré plutôt comme un art de vivre qu'une science, le Feng Shui explique comment s'organisent les forces vitales de l'environnement et indique comme tirer parti au mieux de ces énergies. Les formes, les couleurs, les matériaux : l'énergie vitale dans chaque pièce doit circuler de manière harmonieuse pour favoriser le bien-être et le confort. Ainsi la disposition des miroirs, du mobilier, les couleurs, les objets superflus, les plantes : chaque élément doit s'inscrire dans la topographie du lieu et permettre ainsi a ses habitants de maintenir un bon équilibre physique et émotionnel. L'architecture des maisons japonaises s'inscrit particulièrement dans l'environnement et les intérieurs (peu de mobilier, minimalistes) sont très apaisants.